Laurence, prestataire

Votre présentation en quelques mots

Bretonne d’origine, Laurence est arrivée en Aveyron par amour pour Jean-Marc et par passion pour le territoire où elle a passé ses vacances chaque été depuis son enfance. Elle décide de suivre une formation agricole au CFPPA de St-Affrique pour acquérir des compétences autour de l'élevage ovin et ainsi travailler au côté de son mari. Jean-Marc est déjà en poste sur la ferme du Salze, ferme familiale qui repose sur la production de lait et de maïs en semence. 

Vos valeurs autour d’une agriculture plus responsable

Entre urgence climatique et désir d’une alimentation saine, Laurence et Jean-Marc souhaitent inventer différemment leur métier et faire le choix d’une agriculture plus responsable en réduisant l’usage de produits phytosanitaires. En 2011, ils décident d’arrêter la production de semence de maïs et l’année suivante, ils aménagent un atelier de transformation du lait en fromages et en yaourts. A cette période, leur fils Maël envisage de les aider pendant une année, expérience concluante qu’il décide de poursuivre aux côtés de ses parents. L’arrivée de Maël donne aussi un souffle nouveau sur le fonctionnement et amène une réflexion pour faciliter le travail au quotidien (mécanisation, installation du séchage en grange).

La volonté de produire leurs propres fromages (tome, recuite, fromage frais, caillé) et yaourts est associée à une réelle envie de proposer des produits sains aux consommateurs, l’agriculture biologique s’impose comme une évidence. Aujourd’hui l’exploitation, c’est 220 brebis et 3 agriculteurs passionnés.

Leur plaisir du métier est de mettre en avant la qualité des produits transformés sur l’exploitation : c’est mieux valorisé et c’est aussi plus valorisant : le contact avec la clientèle, connaître la destination de sa production, aller jusqu’au bout de la chaîne…

Leurs fromages et leurs yaourts sont commercialisés sur place à la ferme, mais aussi livrés dans des grandes villes limitrophes (Montpellier, Toulouse, Albi, Millau, Rodez) soit directement aux particuliers ou en magasin et une partie de la production de lait est transmis à Papillon pour leur Roquefort Bio.

Le développement de leurs produits a connu un succès rapide et ils réfléchissent à proposer leurs produits dans des distributeurs automatiques (concept de drive fermier) même si leur objectif premier est de concilier leur métier avec leur vie familiale et les ambitions sportives de Maël. Côté exploitation, ils souhaitent poursuivre les améliorations de leurs conditions de travail pour faciliter leurs tâches à la ferme et bien entendu continuer à se concentrer sur la qualité de leurs produits et le bien-être de leurs brebis.

Plus d’informations sur leur site internet : https://fromageriedusalze.socleo.org/ ou leurs réseaux sociaux : https://www.instagram.com/fromageriedusalze/ et https://www.facebook.com/fromageriedusalze