Lisa, Habitante

À la découverte du roi des fromages

Lorsque l’on vient en Sud Aveyron ou que l’on y habite, il est impensable de ne pas visiter les caves de Roquefort. Bien que son goût puisse en refroidir plus d’un, sa fabrication a attisé notre curiosité.

Nous nous sommes garés sur le premier parking à l’entrée du village car nous avions vraiment envie de découvrir tous les recoins que nous réserve Roquefort.

Il n’était que 10h et la fraicheur matinale n’avait pas encore laissé place à la chaleur de la journée. Nous avons donc décidé d’aller dégourdir nos jambes en empruntant le Sentier des Echelles avant de visiter les caves.

Durant la première partie de la balade, nous sommes montés sur les hauteurs de la montagne de Roquefort, nommée le Combalou. C’est dans un virage que nous avons été attirés par un panneau indiquant « Le Vieux Berger ».

Nous avons eu le plaisir de pouvoir faire la visite de l’atelier de conditionnement librement et gratuitement. C’est d’abord dans un couloir vitré que nous avons observé l’impressionnante technique et agilité des personnes qui emballent le Roquefort, puis dans la pénombre d’une petite salle, nous avons découvert l’histoire de la famille Combes et de leur fromage. Et comme après de si belles images nos estomacs commençaient à se manifester nous avons profité, ou même devrais-je dire, nous avons fait honneur à la dégustation.

Une fois notre gourmandise satisfaite, il était temps de continuer notre balade. En prenant de la hauteur, nous avons rejoint un joli sentier verdoyant. Par endroit j’ai pu voir les traces d’un éboulis, c’était impressionnant. Nous avons franchis deux échelles, et continué à grimper. Puis au bout de quelques minutes de marche, nos efforts ont été récompensés quand une fois en haut du Combalou, nous avons pu admirer la vue. C’était un panorama à couper le souffle qui nous a suivis pendant que nous traversions le plateau. Nous nous sommes arrêtés par endroit pour immortaliser ce paysage. Puis nous avons commencé à descendre en suivant la falaise et nous sommes arrivés sur le haut du village.

Après s’être bien rempli l'estomac dans un petit restaurant très sympa qui déclinait le Roquefort sous toutes les formes, nous avons décidé de visiter les trois caves qui proposaient des visites dans le village.

La première a été celle de Société, qui grâce à sa maquette m’a permis de comprendre que les éboulis que j’avais vu durant notre balade n’était rien d’autre que l’entrée des fleurines. Nous avons aussi eu le droit à un petit film, puis avec le guide et ses explications nous avons arpentés les caves dans les fraicheurs et l’odeur de Roquefort. A la fin nous avons encore une fois eu le plaisir de bénéficier d’une dégustation.

Puis nous nous sommes rendus dans les caves Papillon, là aussi nous avons eu un petit film qui au début nous montre la fabrication du Roquefort dans les années 1920. Ensuite la guide nous a accompagné dans les caves, ces caves-ci ne servent plus à l’affinage mais uniquement à la visite. Pour finir la visite en beauté nous avons encore eu le droit à une dégustation!

Ensuite en traversant la rue nous nous sommes rendus chez Gabriel Coulet, là-bas la visite n’est pas guidée, à la suite d’un  film nous nous sommes baladés dans le petit musée et la cave reconstituée. Et sans surprise, car nous commencions à être rodé, il y avait une dégustation à la fin !

C’est après ces quatre visites que j’ai choisi lequel parmi tous ces Roquefort j’appréciais le plus. Cela a été pour nous une réelle expérience gustative tout à fait nouvelle. Jamais nous n’aurions cru qu’un même fromage pouvait avoir différentes textures et intensités.

Puis une fois le Roquefort acheté, nous avons regagné le parking, et nous avons quitté ce village atypique en gardant en tête ce magnifique paysage et en gardant en bouche le gout du Roquefort…